quarante-cinquième anniversaire de l’arrivée des pieds-noirs à Toulon


article de la rubrique Toulon, le Var > d’une rive à l’autre
date de publication : samedi 23 juin 2007
version imprimable : imprimer


La section de Toulon de la Ligue des droits de l’Homme comprend la douleur des pieds-noirs qui ont dû quitter leur terre natale il y a quarante-cinq ans.

Nous tenons à y associer la mémoire de toutes les victimes de la guerre d’Algérie.
C’est la raison pour laquelle nous regrettons que le monument de la Porte d’Italie, initialement érigé en hommage à Roger Degueldre, reste un lieu de rassemblement pour ces cérémonies.

[Première mise en ligne le 22 juin, mise à jour le 23 juin 2007]

Les pieds-noirs commémorent « l’exode » le 22 juin

par C. H.-B., Var-Matin, lundi 18 juin 2007

L’Union des amicales varoises des Français rapatriés d’Outre-mer prépare le 45e anniversaire de l’arrivée en métropole des Français rapatriés d’Algérie. « Je dirais le 45e anniversaire de notre exode » remarque Ghislaine Ruvira, présidente de l’UAVFROM. «  Les manifestations se dérouleront sous la devise : mémoire au coeur, ce qui est impardonnable c’est l’oubli. »

Avec la Marine

Pour l’occasion, le sénateur maire Hubert Falco a proposé la Tour Royale comme lieu de cérémonie. «  C’est un lieu très important pour nous, d’abord parce que ce sera la première manifestation officielle accueillie à la Tour Royale depuis son acquisition par la ville, souligne Ghislaine Ruvira. Et aussi parce que de l’autre côté de la mer, il y a notre terre natale. N’oublions pas que de cette rade, le 25 mai 1830, la plus formidable escadre jamais sortie des ports de France mit cap au sud pour mettre fin à la piraterie en Méditerranée. »
Les manifestations du vendredi 22 juin débuteront à 17h30. La Musique des équipages de la flotte donnera un concert en présence du préfet maritime. «  Lors de notre exode, Toulon a été très accueillante et la Marine a joué un grand rôle à ce moment-là. Sa présence est pour nous hautement symbolique. Pour la première fois, l’association des Harkis, l’ADIACHA se joindra à nous. Notre but n’est pas de refaire l’histoire. Nous n’avons pas de nostalgie. Le peuple pied-noir est un peuple gai, qui va de l’avant. Mais les pieds-noirs et les harkis ont souffert de l’exil et cette souffrance n’a pas été reconnue. »

Volonté de rétablir quelque vérité, mais surtout de se retrouver pour se souvenir ensemble, l’Union des amicales de rapatriés promet une fête généreuse avec un spectacle pied-noir de Raymond Chayat et « les enfants du soleil », un apéritif « Kémia » et quelques délices sucrés préparés par les harkis.

Messe le 23 juin

Le lendemain samedi à 10 heures, une messe sera célébrée en la cathédrale en présence des drapeaux des associations.

Le révérend père Molinas conduira la cérémonie avec la grande chorale de Pie X. En fin de cérémonie, les participants se déplaceront vers la stèle commémorative des rapatriés Porte d’Italie. A 11 h30, l’assemblée rendra un hommage aux morts et disparus civils et militaires et à tous ceux qui reposent de l’autre côté de la Méditerranée. Puis le cortège se dirigera vers la stèle des harkis pour un recueillement et dépôt de gerbe.

C. H.-B.
JPEG - 30.4 ko
Le 45e anniversaire du retour en métropole de la communauté française a réuni les rapatriés dans une ambiance festive. (Photo PBL)

Préserver « la mémoire du cœur »

par L. E. A., Var-Matin, samedi 23 juin 2007

C’est à la Tour Royale, prêtée pour la première fois à une association,
que s’est déroulée l’une des trois « cérémonies du coeur » de l’Union des Amicales varoises des rapatriés d’Outre-mer, présidée par Ghislaine Ruvira, adjointe au maire,
pour le 45e anniversaire du « retour en métropole de la communauté française » en 1962. Préfet, préfet maritime, sénateur maire, députés, élus municipaux, et une foule très émue étaient unis pour cette soirée chaleureuse.

Au programme : allocutions officielles, concert par la Musique des équipages de la Flotte, spectacle, kémia préparée par des membres des associations, mais aussi thé à la menthe et pâtisserie orientale offerts par les associations de harkis et, surtout, partage de souvenirs.

Aujourd’hui, à 10 heures, en la cathédrale Sainte-Marie sera célébrée une cérémonie cultuelle, suivie, à 11 h 30, porte d’Italie, par des dépôts de gerbes devant le Monument aux Rapatriés, puis devant la stèle des Arabes, Berbères, Mozabites, et Touaregs.

L. E. A.

P.-S.

Voir également : la chapelle du Cap-Falcon.


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP