soutien à Tuna Altinel, retenu en Turquie


article de la rubrique international > Turquie
date de publication : lundi 15 mars 2021
version imprimable : imprimer


Tuna Altinel [2], est retenu en Turquie. Communiqué de son Comité de soutien.


mars 2021 : Cela fait 702 jours maintenant que Tuna Altınel, enseignant-chercheur en mathématiques à l’université Lyon 1, ne peut circuler librement, ni travailler auprès de ses étudiants, étudiantes et collègues.
Ce dimanche est la journée internationale des mathématiques (π Day 03/14). Le comité de soutien va lancer une campagne #PassportForTuna qui durera toute la semaine. Notez d’ores et déjà dans vos agendas la rencontre ce mardi 16 mars entre Tuna Altnel et Michel Broué (voir annonce ci-dessous).
Suivez nos infos et actions pour Tuna sur notre (tout récent) compte twitter @SoutienTuna.

Le comité de soutien

Textes publiés en 2020 :

Cédric Villani - 16 oct. :
L’acharnement de la Turquie contre le mathématicien Tuna Altinel doit cesser. Acquitté définitivement, son passeport doit lui être rendu pour qu’il puisse reprendre son activité d’enseignant-chercheur à l’université Lyon 1.

14-10-2020 : "Le comité de soutien à Tuna Altınel est scandalisé d’apprendre que les autorités turques refusent de restituer à Tuna son passeport confisqué depuis avril 2019.

Malgré l’acquittement de Tuna en janvier 2020, confirmé par le rejet du pourvoi en cassation en septembre, les services de l’état civil viennent ce 28 septembre 2020 de repousser laconiquement sa requête.

Cette décision non motivée l’empêche de reprendre ses activités d’enseignement et de recherche à l’université Lyon 1.

La Constitution de la République de Turquie de 1982 garantit pourtant, en son article 23, la liberté de circulation. L’article 48 protège quant à lui la liberté du travail.

Le comité de soutien [3]

******

07-09-2020 : excellente nouvelle. L’acquittement de M. Altinel, obtenu en janvier 2020, est maintenant définitif (malgré l’appel du procureur rejeté par la cour d’appel). Tuna espère pouvoir récupérer rapidement son passeport mais les délais sont encore très incertains.

12-06-2020 : La Présidence de Lyon 1 écrit au tribunal en charge de l’affaire Tuna Altinel

En mai 2019, le mathématicien Tuna Altinel, maître de conférences à l’Institut Camille Jordan, était incarcéré en Turquie suite à sa signature en 2016 d’une pétition pour la paix. En janvier dernier, il était acquitté par le tribunal de Balkesir. La Présidence de l’Université Lyon 1 adresse aujourd’hui un courrier officiel aux juges turcs en charge de l’affaire, leur demandant solennellement de permettre à l’enseignant chercheur d’être reconnu non coupable des chefs d’inculpation retenus contre lui, afin qu’il rejoigne l’Université pour y exercer ses fonctions.

Mesdames et Messieurs les juges
composant le Tribunal Régional de Bursa

Monsieur Tuna ALTINEL, qui est enseignant-chercheur depuis 1996 au sein de l’Université française « Claude Bernard Lyon 1 », fait l’objet de poursuites pénales du fait de sa participation le 21 février 2019 à une réunion publique organisée à Villeurbanne par l’association « Amitiés Kurdes » de Lyon-Rhône-Alpes.

Il a été relaxé de ces chefs d’inculpation par le tribunal de Balikesir par une décision motivée publiée le 21 février 2020. Pourtant le Procureur a fait appel de cette décision devant vous.

Nous vous sollicitons pour bien vouloir prendre en considération les éléments suivants et entendre notre souhait de voir juger cette affaire le plus rapidement possible.

L’Université Lyon 1 rappelle que depuis bientôt plus d’un an, Monsieur ALTINEL, après avoir été incarcéré, est retenu en Turquie et que du fait de la confiscation de son passeport, il ne peut plus assurer ses fonctions d’enseignant-chercheur au sein de l’Université Claude-Bernard Lyon 1 et ce alors même que Monsieur ALTINEL a respecté le cadre légal français et que les faits qui lui sont reprochés relèvent du régime juridique français dans lequel, nous le rappelons, la liberté d’expression des enseignants-chercheurs est constitutionnellement protégée.

Nous demandons au Tribunal Régional de BURSA de prendre en considération le statut d’enseignant-chercheur français de Monsieur ALTINEL et du fait que ce dernier a parfaitement respecté la Loi et la Constitution française.

Nous demandons solennellement à votre tribunal de bien vouloir permettre à Monsieur ALTINEL d’être reconnu non coupable des chefs d’inculpation retenus contre lui, ce qui lui permettra ensuite de pouvoir récupérer son passeport afin de rejoindre l’Université Lyon 1 et d’y assurer ses fonctions d’enseignant-chercheur.

Ses collègues chercheurs ont besoin de ses compétences et de sa participation aux enseignements dans un domaine de spécialité qui lui est propre. Ses étudiants l’attendent également notamment ceux dont il est l’encadrant dans le domaine de la recherche en mathématiques. Son absence de l’Université Lyon1 pose d’importantes difficultés au département de mathématiques et plus généralement à l’université dans son ensemble.

Nous vous prions de croire, Mesdames et Messieurs les juges composant le Tribunal Régional de Bursa, en l’assurance de notre haute considération.

Frédéric FLEURY - Le Président de l’Université - Administrateur Provisoire

*********
21 février : Pourvoi en cassation du procureur de la République. [4]

25/01/2020 : "Le tribunal de Balıkesir a acquitté hier vendredi 24 janvier 2020, Tuna Altınel après une courte audience de 1h30. Lors de l’audience Tuna Altınel a à nouveau dénoncé les massacres qui ont eu lieu dans la ville de Cizre en 2016. Le procureur a une semaine pour faire appel de la décision.

Nous nous réjouissons de cet acquittement (...) Toutefois, Tuna Altınel doit à nouveau entreprendre des démarches administratives pour son passeport. Nous espérons que les autorités turques le lui restitueront rapidement mais il n’est pas exclu qu’elles traînent pour le faire ou qu’elles inventent un prétexte pour ne pas lui rendre. Nous resterons mobilisé·e·s jusqu’à ce qu’il retrouve sa liberté complète de déplacement."

Le comité de soutien
Site du comité de soutien : http://math.univ-lyon1.fr/SoutienTunaAltinel

**************
12/01/2020 : Tuna Altınel ne peut toujours pas revenir en France. Il est retenu de facto en Turquie par la confiscation de son passeport. La prochaine audience de son procès pour « propagande pour un groupe terroriste » aura lieu à Balıkesir le 24 janvier. Tuna encourt jusqu’à 7 ans et demi de prison.

Un rassemblement pour demander son acquittement et la restitution de son passeport aura lieu à Lyon samedi prochain 18 janvier à 15h (place de la République).

La Turquie doit libérer Tuna Altınel
Rassemblement Samedi 18 janvier à 15h - Place de la République Lyon.

********

L’État turc emprisonne les « Universitaires pour la paix »

Tuna Altınel, libéré le 30 juillet après 81 jours de prison, ne peut toujours pas rentrer à Lyon (passeport confisqué). Acquitté dans son premier procès, il encourt encore actuellement une peine de plusieurs années de prison dans le second (prochaine audience le 24 janvier).

Procès à Balıkesir : prochaine audience vendredi 24 janvier [5]

Tuna Altinel [6], incarcéré en Turquie pour avoir signé en 2016 une pétition pour la paix. 696 autres universitaires sont attaqués pour le même motif.

**********

07 décembre 2019 : Bonjour, Lors de l’audience du 19 novembre, le procureur a requalifié les poursuites initiales pour appartenance à un groupe terroriste, en poursuites pour propagande terroriste.

Vous trouverez ci-joint le compte rendu et l’analyse de cette audience par Tuna Altınel.

L’état turc semble toujours déterminer à le condamner, et à refuser de lui restituer son passeport. Un rapport complet fait par Gregory Cherlin, l’un des observateurs internationaux lors du procès, sera prochainement disponible sur le site du comité de soutien. La prochaine audience aura lieu le 24 janvier prochain.

Comme l’écrit Tuna Altınel dans son compte-rendu [7] : "Nous n’aurons la chance d’être entendu-e-s que si nous restons mobilisé-e-s pendant cette période de deux mois avant la prochaine audience." Le comité de soutien

*********

30 juillet : "Mardi 30 juillet, après l’audience du procès à Balikesir, Tuna Altınel est sorti de la prison de Kepsut vers 19h après 81 jours de détention préventive. Son passeport ne lui a pas été rendu, il saura dans les jours qui viennent s’il peut le récupérer.

Plusieurs dizaines de ses soutiens étaient réunis hier pour l’accueillir à sa sortie de prison. Une nouvelle audience de son procès aura lieu le 19 novembre.

Nous nous réjouissons de cette première bonne nouvelle, et nous resterons mobilisé·e·s jusqu’à sa libération définitive.

Solidairement, Le comité de soutien."

16/07/2019 : "Tuna Altınel est poursuivi dans un premier procès en tant que signataire de la pétition « Nous, enseignants-chercheurs de Turquie, ne serons pas complices de ce crime  ».

La deuxième audience de son procès s’est déroulée le 16 juillet au palais de justice d’Istanbul dans de bonnes conditions. Le dialogue avec Tuna a eu lieu par visio-conférence : on le voyait et il voyait le public dans la salle. Il est apparu en forme et optimiste. Le consul de France à Istanbul était présent.

Le procès a été précédé d’un rassemblement devant le Palais de Justice avec plus de 100 personnes, ce qui est beaucoup compte tenu du climat de peur qui règne là-bas. Pour ce procès, une troisième audience est prévue le 26 décembre.

Rappelons que Tuna est en détention provisoire dans le cadre d’une seconde procédure pour avoir participé le 21 février 2019 à Villeurbanne à une réunion publique intitulée « Février 2016, à Cizre, ville kurde de Turquie, histoire d’un massacre ». La première audience de ce deuxième procès est prévue le 30 juillet 2019 à Balıkesir."

*********
Privé de son passeport, il reste incarcéré jusqu’à son passage devant la justice.

Message de Françoise Dumont (Présidente d’Honneur de la Ligue des Droits de l’Homme membre du Comité Central)

"Partout dans le monde, des forces conservatrices tendent à remettre en cause des droits chèrement acquis. Il n’y a pas à choisir entre droits civils et politiques, et droits économiques et sociaux. On ne combat pas la tyrannie en acceptant la misère. Le droit au travail est aussi nécessaire que la liberté d’expression, le droit à l’éducation est aussi important que le droit à une justice équitable. Il n’y a pas hiérarchie mais solidarité entre les droits. Notre raison d’être, c’est de les rendre tous effectifs."

APPEL :

"Appelons à signer et à agir massivement pour Tuna ALTINEL, professeur de mathématiques à l’Université LYON-1 arrêté en Turquie le 11 mai 2019.
Jugement le 16 juillet 2019. Le mathématicien de l’université Lyon-I a été arrêté en Turquie pour avoir signé une pétition pour la paix au Kurdistan turc comme 696 autres universitaires. Sur place, le 12 avril, il s’était d’abord vu retirer son passeport, l’empêchant de revenir en France avant de se faire arrêter.

Il est accusé par les autorités turques “de propagande terroriste” en référence à une pétition pour la paix au Kurdistan turc qu’il avait signée en 2016. Ce Lyonnais n’est pas le seul à être poursuivi pour avoir signé ce document, 696 autres universitaires sont attaqués pour le même motif de “propagande en faveur d’une organisation terroriste”, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Ils encourent jusqu’à sept ans et demi de prison. 190 d’entre eux ont déjà leur verdict. La peine la plus fréquente a été de 15 mois de prison." [8]

P.-S.

Rappelons que Tuna a été emprisonné durant 81 jours en raison de sa participation le 21 février 2019 à Villeurbanne à une réunion publique intitulée : « Février 2016, à Cizre, ville kurde de Turquie, histoire d’un massacre ».

Notes

[2Maître de conférences à l’Institut Camille Jordan - U. Lyon 1 et CNRS

[3Site du comité de soutien : http://math.univ-lyon1.fr/SoutienTunaAltinel

[6Maître de conférences à l’Institut Camille Jordan dont l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS sont tutelles

[7

PDF - 44.6 ko

[8APPEL A SIGNER MASSIVEMENT ! URGENCE !

Rassemblons TOUTES ET TOUS pour les LIBERTES !

11 JUILLET 2019 Place de la République - LYON 69002

18 heures


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP