vous avez dit "atrazine" ?


article de la rubrique droits de l’Homme > développement durable
date de publication : jeudi 15 juin 2017
version imprimable : imprimer


Plusieurs rapports et articles pointent du doigt la responsabilité des Etats qui permettent l’exportation de pesticides interdits dont l’atrazine interdit depuis 2003.


"L’atrazine est un herbicide :
Il agit en bloquant la photosynthèse des végétaux (production de glucides à partir de gaz carbonique présent dans l’air, en employant la lumière solaire comme source d’énergie). L’atrazine fait partie de la famille des triazines, produits de synthèse organique parmi lesquels on trouve aussi la simazine et le therbuthylazine, désherbants utilisés en agriculture. On compte plus de 30 produits à base d’atrazine (Buldozer, Iroquois, Belleter...). L’atrazine est utilisé principalement comme désherbant du maïs et plus modestement, en arboriculture. Le maïs est gros consommateur d’herbicides.(...).

La contamination des eaux :
L’interdiction fait suite à l’inquiétude provoquée par la fréquence et l’importance de la contamination des eaux par l’atrazine. Cette contamination touche à la fois les cours d’eau, par ruissellement, et les eaux souterraines, par infiltration. Les premières alertes remontent à la fin des années 80 (...)

La toxicité est avérée :
La toxicité est avérée sur le milieu aquatique. La molécule a un effet inhibiteur sur les plantes aquatiques, et la toxicité aigue -entraînant la mort- apparaît à faibles doses (invertébrés : 0,2 à 7 mg/litre d’eau pendant deux jours d’exposition ; poissons : 5 à 15 mg/litre d’eau pendant quatorze jours d’exposition). La dote létale (dose nécessaire pour tuer 50 % d’animaux témoins) est très élevée : entre 750 et 4.000 mg d’atrazine par kilo de poids d’animal ou d’oiseau (...)

L’interdiction de l’atrazine date de 2001 :
L’interdiction totale a été décidée fin 2001. Après le choix politique, annoncé en octobre 2001, l’interdiction a pris la forme d’un avis aux opérateurs par produit (avis du 27/11/2001). La date limite de distribution a été fixée au 30/09/2002. La date limite d’utilisation a été fixée au 30/09/2003. [1]

En mai 2017, l’ONG Public Eye lance une campagne contre les exportations de plusieurs pays, dont la France, de l’atrazine, interdit en Europe.

"Depuis janvier, la France a autorisé l’exportation de sept cargaisons d’atrazine, en direction de la Chine, la Suisse, le Pakistan, le Soudan, l’Ukraine et l’Azerbaïdjan. Et depuis 2004, elle a donné par moins de 142 autorisations d’exportation d’atrazine.(...)

"Le site de l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) attribue ces autorisations au ministère de l’Environnement, qui a pour l’heure refusé de réagir (...)" [2]

Notes

[1Travaux parlementaires > Rapports > Rapports d’office parlementaire- Annexe 47 - L’ATRAZINE


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP