terrorisme, barbarie, un monde en grande souffrance


article de la rubrique démocratie > terrorisme : 13 novembre
date de publication : samedi 21 novembre 2020
version imprimable : imprimer


A l’heure où la France pleure ses morts, lâchement assassinés par des terroristes, de nombreux pays dans le monde sont, de même, attaqués.


AUTRICHE : 02-11-2020 : "La capitale de l’Autriche, Vienne, a été frappée par une fusillade en pleine rue qui a fait quatre morts. L’assaillant a été tué par les policiers."

FRANCE : oct-nov 2020 : "Le 29 octobre 2020, trois personnes meurent poignardées près de la basilique Notre-Dame de Nice, quelques jours seulement après la décapitation de Samuel Paty, un professeur d’histoire-géographie de 47 ans, en fin d’après-midi le vendredi 16 octobre 2020, à Conflans-Saint-Honorine.

24 mars 2018 : "Arnaud Beltrame est mort à Trèbes, face à un terroriste islamiste, en échangeant sa vie avec celle d’une jeune femme." [1]

26-07-2016 : Un prêtre égorgé lors d’une prise d’otages dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, un attentat revendiqué par l’organisation Etat islamique (EI) et perpétré par deux jihadistes.

14-07-2016 : attaque au camion qui a fait 84 morts et plus de 300 blessés le soir du 14 juillet sur la Promenade des Anglais à Nice.

13-11-2015 : Un kamikaze se fait exploser devant le Stade de France alors que le match de football France-Allemagne se déroule dans l’enceinte puis, l’horreur au Bataclan, Paris (137 décès, 416 personnes blessées dont 99 grièvement)

Depuis janvier 2015, les attentats, attribués ou revendiqués par la mouvance islamiste, ont fait 263 morts en France". [2]

CAMEROUN : 3-11-2020 : "Au moins six enseignants enlevés dans l’attaque d’une école - Cette attaque est survenue dix jours après le meurtre de 7 écoliers dans le sud-ouest du pays. Depuis quatre ans, le Cameroun est le théâtre d’un conflit sanglant entre les rebelles séparatistes et les forces de sécurité." [3]

sept. 2020 : "De nouvelles attaques terroristes secouent le Cameroun et le Nigeria - Deux attaques de groupes armés déclenchent à nouveau l’alarme en Afrique de l’Ouest, les personnes déplacées étant au centre de la violence.

Le Cameroun et le Nigeria ont enregistré 16 morts, dont des membres des forces armées et des civils, dans deux attaques terroristes.​​​​​​​ Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a déclaré qu’au moins sept personnes ont été tuées et 14 blessées lors d’un attentat suicide dans un village abritant des personnes déplacées dans le nord du Cameroun."

AFGHANISTAN : 21 novembre 2020 : Au moins huit personnes ont été tuées par des roquettes qui se sont abattues sur le centre de Kaboul. Le groupe Etat Islamique a revendiqué l’attaque, qui a également fait 31 blessés, selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur Tariq Arian"

3-11-2020  : "Au moins 22 personnes, des étudiants pour la plupart, ont été tuées et 22 blessées dans une attaque, revendiquée par le groupe Etat islamique (EI), contre l’université de Kaboul.

La semaine précédente, au moins 24 personnes, des étudiants pour la plupart, ont péri dans un attentat à la bombe contre un centre d’éducation dans l’ouest de Kaboul, revendiqué par l’EI."

12-05-2020 : Attaque sanglante d’une maternité à Kaboul ; l’ONG Médecins sans frontières (MSF) a annoncé, lundi 15 juin 2020, la fermeture de —l’établissement situé au sein de l’hôpital Dasht-e-Barchi, au sud-ouest de la capitale afghane. (...)

Seize mères, dont cinq en plein accouchement, sont tombées sous les balles. Une sage-femme travaillant pour MSF et huit accompagnants, dont deux enfants âgés de 7 et 8 ans, ont également été abattus à bout portant." [4]

En 2018, un kamikaze de l’EI s’est fait exploser devant l’université de Kaboul, tuant des douzaines de personnes.

NIGERIA : 02/11/2020 : "Les djihadistes de Boko Haram ont tué 12 personnes et en ont enlevé sept, ce dimanche, lors de l’attaque d’un village proche de Chibok dans le nord-est du Nigeria." [5]

MALI : 02-11-2020 : "Une cinquantaine de djihadistes affiliés à Al-Qaïda ont été tués au cours d’une opération menée au Mali par l’armée française (...)" [6]

13-10-2020 : 25 morts. Les autorités maliennes ont confirmé que deux attaques contre des postes militaires avaient fait 13 victimes dans les rangs de l’armée. Un peu plus tard dans la journée, 12 civils ont été tués près de la ville de Bandiagara.

15-06-2020 : "Une quarantaine de soldats maliens sont morts ou portés disparus après une attaque, imputée à des djihadistes, de leur convoi militaire dans le centre du pays." [7]

 [8]

BANGLADESH : juillet 2016 dans la capitale Dacca, 22 personnes tuées dans un quartier huppé. L’organisation État islamique avait revendiqué l’attaque.

P.-S.

N.B. : le présent article ne rassemble pas tous les attentats dans le monde car ils sont malheureusement encore plus nombreux, mais il tente de faire le point sur ceux commis ces derniers jours (oct. nov. 2020)


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP