six personnes dans 11 m²


article de la rubrique prisons > état des prisons
date de publication : mardi 26 février 2019
version imprimable : imprimer


Le rapport du Contrôleur dénonçait, en janvier 2019, des espaces où sont entassées six personnes dans 11m2 d’espace libre


Il s’agit du centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly, banlieue de Cayenne.

L’Observatoire International des prisons dénonçait la violation de trois libertés fondamentales : le respect du droit à la vie, de la dignité humaine, et de la vie privée.

"Les révélations chocs du Contrôleur général des lieux de privation de liberté, fin janvier, sur le centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly – suite à une inspection – avaient déclenché une réaction presque immédiate de l’Observatoire International des prisons, l’OIP, auprès du tribunal administratif de Cayenne. Une plainte avait été déposé. (...)

Bilan dans 6 mois

La décision est tombée ce samedi 24/02/2019. Le juge des référés a enjoint l’administration pénitentiaire à prendre des mesures d’urgence et à en faire un bilan précis sous 6 mois. Le juge a considéré de graves atteintes aux libertés fondamentales en matière de conditions de vie. (...)"

 [1]


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP