samedi 5 novembre 2011 : États généraux du logement du Var


article de la rubrique droits sociaux > logement
date de publication : vendredi 28 octobre 2011
version imprimable : imprimer


Devant la gravité et l’acuité du problème, il a été décidé de convoquer les

États Généraux du Logement du Var
Salle de la F.O.L – 484 avenue des Lices – Toulon
le samedi 5 novembre de 10h à 16h

Une conférence de presse de présentation s’est tenue le jeudi 27 octobre à 11h dans les locaux de la C.L.C.V. (HLM La Beaucaire Tour 79).
Contact : 06 82 40 64 98

Parallèlement, la section LDH de Toulon diffusera un tract – voir ci-dessous – samedi 5 novembre 2011 de 10h à 12h, place du Mûrier.

[Mis en ligne le 19 octobre 2011, mis à jour le 28]



Le logement est un bien de première nécessité pour tout un chacun

C’est un puissant vecteur d’aménagement et de développement économique et social (23% du PIB en 2009). En 2010, les dépenses consacrées au logement des différents agents économiques, producteurs et consommateurs, atteignaient ainsi un niveau de l’ordre de 460 milliards d’euros.
En outre, toutes les études d’opinion le démontrent : le logement est désormais une préoccupation majeure, toujours plus forte, toujours plus anxiogène, de nos concitoyens. La charge financière trop lourde qu’il représente pour les ménages (en moyenne 22% du revenu disponible
brut aujourd’hui, alors qu’elle n’était que de 18% en 1984), l’impossibilité pour nombre d’entre eux d’exercer leur libre choix dans ce domaine, l’absence de toute solution pour des ménages fragiles ou aux revenus faibles et pour beaucoup de jeunes, la persistance voire l’aggravation de la ségrégation territoriale sont un échec de la société toute entière. Qu’il s’agisse du droit de chacun à se loger conformément à ses besoins, ou qu’il s’agisse du « vivre ensemble », le logement ne répond plus, aujourd’hui, aux fondements de notre
République : la crise du logement constitue une crise de société majeure.

Se saisissant de cette priorité nationale, des syndicats, des associations et des partis se sont rapprochés pour organiser des Etats Généraux du Logement dans le Var visant à promouvoir un renouvellement de la politique du logement.

Organisations Associées

Associations

CLCV – CNL – Fondation Abbé Pierre – Secours Populaire – Ligue des Droits de lʼHomme – ATTAC – ANAS 83

Syndicats

CGT – Solidaires – FSU – CFDT

Partis Politiques

EELV (Europe Ecologie Les Verts) – PC (Parti Communiste) – PG (Parti de Gauche) – NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste)

Organisations associées

Terres du Sud Habitat

Programme

  • 10h – Accueil des participants
  • 10H30 – Présentation de la journée
  • 10H40 – Table ronde 1 : « Un toit pour tous : un droit ! »
    Favoriser une politique nouvelle contre le mal-logement.
    Table ronde animée par Patrick HAUTIERE (CLCV) suivie d’un débat
    avec trois personnalités.
  • 12H15 - 14H00 – Apéritif et repas
  • 14h – Table Ronde 2 : Pour la création dʼun observatoire du logement dans le Var
    Mettre en place les outils pour connaître les besoins en logement, réguler le marché et améliorer la performance thermique des bâtiments.
    Table ronde animée Hervé CURTILLET (CNL) suivie d’un débat avec trois
    personnalités.
  • 16H00 – Conclusion
  • 16H15 – Fin de la journée

_________________________

Parallèlement, la section LDH de Toulon diffusera le tract suivant, samedi 5 novembre 2011 de 10h à 12h, place du Mûrier :

URGENCE, UN TOIT POUR TOUS !

LE LOGEMENT EST EN CRISE

  • En 2010, 12 millions de Français n’ont pas de logement ou sont « mal-logés ».
  • Depuis 12 ans, les loyers ont augmenté de 42%, les prix de l’immobilier ont plus que doublé.
  • Le gouvernement a diminué le budget de l’hébergement d’urgence pour 2011.
  • 1 230 000 Français sont en attente d’un logement social.

LOGEMENT SOCIAL : TOULON EST HORS LA LOI

En 2008, plus de la moitié des Varois étaient éligibles à un logement social (moins de 1600 euros par mois pour une personne seule). 4000 demandes de logement social demeurent chaque année insatisfaites (rapport 2009, DDTM du Var).

Dans le Var et dans l’agglomération toulonnaise, les 20 % de logements sociaux, objectif fixé par la loi, sont loin d’être atteints.

A Toulon, ville préfecture, seuls 14,3 % des logements sont des logements sociaux. Entre 2002 et 2009, seuls 40 % des objectifs en logements sociaux ont été réalisés (856 sur 2117) !

A Toulon, Hyères, Saint-Raphaël ou Six-Fours, les maires refusent de se conformer à la loi. Ils parviennent même à éviter l’amende à laquelle la loi devrait les contraindre.

LE LOGEMENT DOIT ÊTRE UNE PRIORITÉ POLITIQUE

  • La loi imposant la construction de logements sociaux doit être renforcée.
  • Il faut lancer un programme de construction de logements accessibles de grande ampleur.
  • Il faut une vraie régulation des loyers, de l’immobilier et du foncier pour rendre le logement accessible à tous.
  • Il faut appliquer la loi permettant la réquisition de logements.
  • Nous appelons à la création d’un Observatoire du logement dans le Var.

Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP