protégez la liberté d’informer


article de la rubrique démocratie > coups de gueule
date de publication : lundi 2 août 2021
version imprimable : imprimer


Le Club de la Presse du Var condamne l’agression de journalistes lors des manifestations contre le passe sanitaire.


C’est déjà notre troisième communiqué à ce sujet cette année : les agressions de journalistes se multiplient.

Une équipe de journalistes de France 3 a reçu des coups de la part de participants à une manifestation dont ils étaient pourtant justement en train de rendre compte.
Nous nous joignons notamment au SNJ, dont voici le communiqué, pour condamner ces actes antidémocratiques qui mettent à mal l’information, alors même que fake news et désinformation la mettent continuellement à mal et désorientent les citoyens en développant un contexte de tension.

"Des journalistes de France Télévisions ont été agressés samedi 24 juillet 2021, lors d’un rassemblement contre le pass sanitaire. Après l’incident, Leïla Kaddour a défendu la liberté d’informer dans le 20 heures de France 2.

L’extension du pass sanitaire, entrée en vigueur le 21 juillet, continue de provoquer des poussées de fièvre dans l’Hexagone. Depuis quelques jours, les opposants à ce précieux sésame exigé à l’entrée des restaurants ou demandé avant de prendre le train ou l’avion se retrouvent ainsi régulièrement dans la rue pour protester contre sa mise en place. Des rassemblements parfois ponctués de violences.

Jeudi 22 juillet, des journalistes de BFMTV ont été pris à parti lors de manifestations anti pass sanitaire devant le Sénat à Paris, poussant la chaîne à porter plainte." [1]


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP