mobilisation nationale pour contrôler la vente d’armes


article de la rubrique international > justice internationale
date de publication : lundi 19 novembre 2018
version imprimable : imprimer


Obtenons que la France respecte ses engagements en matière de vente d’armes.


La FIDH et la LDH proposent une mobilisation nationale en faveur d’un contrôle accru des ventes d’armes françaises, en s’appuyant sur l’exemple de l’Égypte où de graves violations des droits de l’Homme sont commises, alors que la France entretient un « partenariat privilégié » avec le régime égyptien, en étant son premier fournisseur européen d’armes lourdes en dépit du coup d’État militaire de 2013, ce qui a été sérieusement établi dans le rapport FIDH-LDH publié en juillet 2018.

Nous pouvons agir :

* en renforçant le groupe de parlementaires prêts à se mobiliser sur la question des ventes d’armes et en leur fournissant des raisons supplémentaires de s’engager sur ces questions ;
* en faisant remonter vers l’Assemblée nationale les préoccupations des citoyens concernant les ventes d’armes.


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP