merci Toulon


article de la rubrique Toulon, le Var > Toulon
date de publication : lundi 8 avril 2019
version imprimable : imprimer


Le ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, a agréé l’intervention de l’association « SOS Méditerranée » dans les écoles (23/11/2018). Le RN se déchaîne.


Reprenant les termes des interventions précédemment diffusées par les représentants du Rassemblement national, les 6 élus RN au conseil municipal de Toulon, ont proposé le 25/01/2019, une motion visant à interdire la présence de SOS Méditerranée dans les écoles, motion demandant à la ville de "refuser l’intervention d’associations politisées ou idéologiquement orientées".

Le Maire de Toulon, Hubert Falco, et la majorité ont refusé d’étudier cette motion déclenchant l’ire des représentants du RN qui se sont rapidement emparés des réseaux sociaux pour diffuser leurs arguments contre ce qu’ils appellent "la propagande immigrationniste".

En juin 2018, le même "rassemblement national" accusait : "En transportant "des clandestins", l’ONG SOS Méditerranée se rend coupable de "traite humaine" a accusé vendredi le Rassemblement national (RN, ex-FN) marseillais, lors d’une manifestation contre la présence de l’Aquarius à Marseille." [1]

(PhotoGabriel Bouys, AFP)

Doit-on les regarder couler ? : [2]

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) publie en août 2018, un terrible recensement : près de 17000 morts et disparus en Méditerranée depuis 2014. [3]

En juin 2017, l’Unesco récompensait SOS Méditerranée, l’Ong qui sauve des migrants en mer.

Depuis, SOS Méditerranée a mis à la disposition des élèves et des enseignants, un "Livret pédagogique", dans lequel la question de l’humanité est posée :

"Imaginez un historien du siècle prochain penché sur la tragédie qui se déroule aujourd’hui en Méditerranée. Des milliers de noyés dans cette mer presque close !L’historien cherche à comprendre ce qui a bien pu se passer entre 2015 et 2020 (peut-être 2030, 2040, 2050...) pour que tant d’hommes de femmes et d’enfants se noient dans la mer Méditerranée. Y avait-il une guerre en Europe ? Une guerre comparable à celle de 14/18 ou de 39/45 ?
Y avait-il une gigantesque épidémie ou une famine épouvantable ? Jetait-on les morts à la mer ? (...)
"

Que répondront à leurs enfants celles et ceux qui fustigent la "propagande immigrationniste" ?

Et peut-on dire -ou écrire - n’importe quoi ? :

On peut se tromper - et nous faire sourire -, en affirmant que le smic horaire est à 36 euro [4] mais on n’a pas le droit d’affirmer que "400 000 immigrés entrent en France chaque année", car :

* chaque année, en moyenne, entre 2004 et 2012, 200 000 immigrés sont entrés en France soit, moins que la moyenne des pays de l’OCDE,
* près d’un immigré sur deux entré en France en 2012 est né dans un pays européen. [5]
* en comparaison internationale, la France est dans la moyenne des pays de l’OCDE. Deuxième pays le plus peuplé de l’Union Européenne, elle se situe 16e sur les 28 en proportion des étrangers dans la population totale. [6]

Une école témoigne :

"L’association SOS méditerranée a été souvent attaquée, surtout sur les réseaux sociaux, mais, comme l’explique Christine : « Nous restons bien sûr dans une information objective des réalités migratoires et du drame qui se déroule à nos portes. Nous ne faisons ni propagande ni incitation à la migration comme certains nous le reprochent. L’agrément ministériel, que nous avons obtenu en 2018, nous donne une mission éducative complémentaire de l’enseignement public, considérant que l’association répond à un objectif d’intérêt national  ».

Alors pour ceux qui ne connaissent pas SOS méditerranée et qui vivent en région parisienne, rendez-vous le 15 avril à la soirée de soutien « Tous à bord  » qui aura lieu à l’Odéon, théâtre de l’Europe, dans le sixième arrondissement parisien. Et, pour une intervention en classe, premier et second degré, il suffit d’envoyer un mail à contact@sosmediterranee.org ."

Lilia Ben Hamouda (tout lire : [7]


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP