le site "histoire coloniale", à voir sans tarder


article de la rubrique la section LDH de Toulon > nos archives
date de publication : vendredi 19 octobre 2018
version imprimable : imprimer


Ce site permet d’accéder à des articles et contributions récents ainsi qu’à des archives dont certaines fort rares. En vingt et un ans, François Nadiras avait fait de ce site une référence du net francophone : plus de 6 000 pages ... des historiens poursuivent aujourd’hui ce travail.


Depuis le début des années 2000, le site internet « ldh-toulon.net » a été animé, jusqu’à son décès le 28 août 2017, par François Nadiras, militant de la Ligue des droits de l’Homme dans cette ville.

Ce site traitait à la fois de l’actualité des droits de l’Homme et de la connaissance de l’histoire coloniale, car son animateur pensait que la méconnaissance et les mythes de ce passé étaient l’une des bases majeures des idéologies d’extrême droite influentes dans la région, et, au-delà, une question générale importante.

Désormais, deux sites poursuivent son action : le site histoire coloniale [1] et le présent site section ldh toulon.

"C’est l’élection à Toulon en 1995 d’un maire Front national qui est à l’origine de l’engagement de François Nadiras à la LDH et de la création par lui du site ldh-toulon.

Conscient de ce que la force de l’extrême droite et de la droite locale s’expliquait en grande partie par l’importance des préjugés coloniaux, ce site a consacré un effort particulier à expliquer et documenter l’histoire coloniale.

En vingt et un ans, le « guetteur de Toulon » a fait de ce site une référence du net francophone dans ce domaine : plus de 6 000 pages impeccablement construites, des millions de consultations et de « partages », bien au-delà de la France, notamment au Maghreb et aux Etats-Unis."


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP