le monument toulonnais d’hommage aux victimes de la répression de 1793


article de la rubrique Toulon, le Var > histoire
date de publication : jeudi 12 octobre 2006
version imprimable : imprimer


Depuis juin 2006, ce monument, inauguré en 1994 par le Sénateur-Maire François Trucy, voisine avec un Khatchkar érigé en hommage aux victimes du génocide aménien [1].


Toulon s’est « donnée » aux Anglais, en août 1793. Quelques mois plus tard, la ville est reprise et livrée à une répression sanglante conduite par Barras et Fréron.
La ville, rebaptisée « Port-la-Montagne », est en partie détruite.

Le 19 décembre 1793, les Toulonnais sont convoqués au Champ de Mars, où se déroulent des exécutions sommaires - on estime à un millier le nombre des victimes.

En décembre 1994 - six mois avant les élections municipales de 1995 [2] - le Docteur François Trucy, Maire de Toulon et Sénateur du Var, a inauguré, dans le petit jardin public du Champ de Mars, un monument financé par souscription, en souvenir de ces évènements.

JPEG - 23.8 ko
La plaque au pied du monument (©Marc Poveda)

Le dos du monument (©Marc Poveda)

Notes

[1Merci à Marc Poveda pour les photos.

[2Elections qui ont vu la victoire à Toulon d’une équipe d’extrême droite conduite pr Jean-Marie Le Chevallier.


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP