le FN : un parti qui ne fonctionne pas de façon démocratique


article de la rubrique élections en 2017
date de publication : lundi 1er mai 2017
version imprimable : imprimer


Deux de plus ! Après les élus de Vidauban, du Luc et du Muy, deux nouveaux conseillers municipaux élus sur la liste frontiste à Draguignan ont démissionné du Front National le 28 avril. Leur démarche procède d’une réflexion engagée depuis plusieurs semaines.


Lire l’article complet dans Var Matin (30/04/2017 - extraits ci-dessous)

"Deux élus FN dracénois quittent le parti.

Vendredi soir, Marie-France Passavant et Alain Macke ont adressé leur démission du parti à Nicolas Bay, secrétaire général du Front national.

Les deux élus siégeant au conseil municipal de Draguignan témoignent ainsi leur désapprobation face à des instances départementales et nationales qui ne laissent que peu de marge de manœuvre, en encore moins la parole, à leurs élus.
(...)
À Draguignan, on se souvient également que Valéria Vecchio, troisième élue au sein du conseil municipal de Draguignan dont elle s’était érigée en chef de file, avait quitté le FN, faute d’avoir obtenu l’investiture pour les élections départementales. Depuis lors, elle n’est plus apparue lors des débats de l’assemblée édilitaire dracénoise.

Contactée vendredi soir, Marie-France Passavant confiait : "Je démissionne car on ne peut pas laisser gérer la France par un parti politique dont le fonctionnement n’est pas démocratique"."


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP