la Loppsi 2 retirée de l’ordre du jour du Parlement


article de la rubrique justice - police > le tout-sécuritaire
date de publication : samedi 1er août 2009
version imprimable : imprimer


Le Canard enchaîné l’avait annoncé il y a quelques jours : l’examen du projet de loi Loppsi 2 par le Parlement est reporté.

Quelques points importants du projet sont l’objet de vives polémiques :


Hortefeux jette aux orties la loi fétiche de MAM

par H. L., le Canard enchaîné du 29 juillet 2009


Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, s’apprête à envoyer au panier une oeuvre phare de Michèle Alliot-Marie, qui l’a précédé Place Beauvau. La loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (surnommée « Loppsi »), que Sarko avait promis, le 15 janvier dernier, de faire voter « rapidement », vient ainsi d’être retirée de l’ordre du jour du Parlement. Et Hortefeux a annoncé à Matignon sa volonté de revoir une bonne partie du texte. « Il faut qu’on poursuive le travail avant de venir devant le Parlement, a confié le ministre à ses troupes, en insistant sur le volet prévention. »

Cette Loppsi accordait à la police (sous le contrôle d’un juge) le droit d’installer clandestinement des logiciels espions sur les ordinateurs des personnes suspectées de certains délits, et ainsi de tout connaître de leur vie privée. La Commission nationale de l’informatique et des libertés s’est ainsi émue la semaine dernière du contenu de la loi et a demandé des garanties au ministre de l’Intérieur.

Autre souci, la Loppsi proposait d’accorder de nouveaux pouvoirs aux juges d’instruction au moment même où Sarko avait décidé de les supprimer.

L’Elysée et le nouveau ministre de l’Intérieur vont donc prendre tout leur temps pour soigner l’emballage de la nouvelle loi. Sans changer forcément grand-chose à son contenu...

H. L.


La question du filtrage

L’article 4 vise à protèger les internautes contre les images de pornographie enfantine en empêchant toute connexion à des sites à caractère pédophile répertoriés par les services de police.

Une mesure dont l’étude d’impact correspondante ne «  démontre pas l’efficacité, ni n’évalue précisément [le] coût global. » [1].

Gageons que les thèmes abordés dans la Loppsi 2 réapparaîtront vite dans l’actualité.

D’autant que Nicolas Sarkozy compte sur l’Internet pour l’emporter dans trois ans, lors de la prochaine campagne présidentielle. L’UMP a prévu de lancer en octobre deux sites : le site du parti très largement rénové et un autre, original, pour ratisser large dans l’espoir d’attirer autant de monde qu’un site comme Meetic. Il s’agirait cette fois de créer un réseau social, à l’identique du site de rencontres, pour répondre aux besoins politiques : lancer des actions locales ou nationales, gérer des pétitions, animer des débats. Le site a déjà un nom : « Les créateurs du possible ». Il serait ouvert à tous, même aux non-adhérents. [2]

___________________________

Pour conclure, un petit film en provenance d’Allemagne :


Tu es un terroriste / Du bist terrorist / You’re a terrorist
envoyé par Rudy-D. - L’actualité du moment en vidéo.

Notes

[1Extrait du rapport de la commission parlementaire signé Marc Joulaud et fait au nom de la Commission de la défense nationale et des forces armées :
http://www.assemblee-nationale.fr/1....

[2Selon le Canard du 29 juillet 2009, c’est le projet que le publicitaire Christophe Lambert a présenté à la direction de l’UMP réunie à la Maison de l’Amérique latine le 21 juillet 2009.


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP