l’expulsion de Lasaad Saafi : stupide, injuste et inhumaine


article communiqué de la section LDH de Toulon  de la rubrique les étrangers > à la préfecture du Var
date de publication : jeudi 30 juin 2011
version imprimable : imprimer


Lassad Saafi a été expulsé du territoire français mercredi 29 juin.
Sa femme a pu avoir un échange téléphonique avec lui au cours de l’après-midi : « Lasaad a été laissé là, à la frontière. Il n’a pas été remis aux autorités italiennes. Depuis, il cherche un centre administratif pour régulariser sa situation. Mais il ne parle pas italien... » [Extrait de La Marseillaise du 30 juin]

JPEG - 9.5 ko

Pour en savoir plus : cette page.


Communiqué commun de LDH-Toulon, LDH-Draguignan et RESF 83

L’expulsion de M. Lasaad Saafi est stupide, injuste et inhumaine

Lassad Saafi a finalement été expulsé du territoire français ce mercredi 29 juin.

Père de trois enfants nés en France (5 ans, 2 ans et six mois), marié depuis 2004, vivant en France depuis 2009, Lassad Saafi est une nouvelle victime de la machine à expulser française.

Les sections de Toulon et Draguignan de la Ligue des droits de l’Homme, ainsi que le Réseau éducation sans frontière 83 s’indignent de cette expulsion stupide, injuste et inhumaine. Lassad Saafi est éloigné dans un pays où il n’a pas d’attaches, l’Italie, laissant une famille orpheline en France.

Jusqu’au bout, ses proches et défenseurs ont pu penser que le préfet du Var annulerait la mesure d’expulsion et délivrerait une carte de séjour pour assurer une vie familiale normale à ce Tunisien. Il n’en a rien été.

Jusqu’au bout, le représentant de l’Etat assume donc la politique xénophobe qui conduit la France à chasser l’étranger sans papiers au mépris de l’humanité la plus élémentaire.

Toulon, le 29 juin 2011

LDH Toulon
LDH Draguignan
RESF 83


Reconduction d’un père de famille à la frontière

par Y. Lebaratoux, F. Malory, C-H. Boudet, France 3


La réponse à sa demande de titre de séjour a été refusée ; il avait obligation de quitter le territoire national

Un père de famille de 32 ans, d’origine tunisienne, domicilié a Draguignan, a été raccompagné à la frontière italienne. La réponse à sa demande de titre de séjour a été refusée ; il avait obligation de quitter le territoire. Sa famille et la Ligue des Droits de l’Homme se mobilisent, un comité de soutien a été créé.

Sans papiers, un Tunisien de 32 ans est reconduit à la frontière italienne sous les yeux de sa famille et de quelques sympathisants.

Entré par l’Italie, il a rejoint sa femme à Draguignan en Novembre 2009, mais sa demande de titre de séjour s’est rapidement transformée en obligation de quitter le territoire national.

Père de 3 enfants, tous nés sur le sol français, il espère la délivrance d’un titre de séjour au motif de sa "vie privée et familiale ».

La préfecture suit le dossier, mais n’a pas voulu commenter une décision de justice. Lasaad Saafi, espère encore pouvoir rapidement revenir en France ; Il attend ses papiers à la frontière italienne, libre, mais seul.

Sa famille, la Ligue des Droits de l’Homme [et le réseau RESF83] se sont mobilisées et un comité de soutien a été créé à l’école Jean Jaurès où le plus âgé de ses enfants est scolarisé.

Pour voir le reportage de France 3 : cliquez


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP