hommage aux trois victimes assassinées à Nice


article de la rubrique droits de l’Homme > les grandes déclarations
date de publication : samedi 7 novembre 2020
version imprimable : imprimer


Notre émotion, notre tristesse sont immenses et nous pensons en tout premier lieu, aux familles cruellement touchées le 29 octobre.


 [1]

Nadine Devillers, Vincent Loques et Simone Barreto Silva
victimes de l’attentat du 29 octobre 2020, dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice.

Notre émotion, notre tristesse sont immenses et nous pensons aux familles cruellement touchées le 29 octobre, aux proches, à toutes celles et à tous ceux qui souffrent dans leur coeur devant ces attentats ignobles.

Le 7 novembre, un hommage national a été rendu aux trois victimes. Après son discours et le rappel que « la République ne transige pas » avec les ennemis de la liberté, et en premier lieu « l’islamisme radical », le premier ministre a décoré les policiers municipaux intervenus pour neutraliser le terroriste.

"Mener le combat contre les actes de terrorisme dans le respect de l’Etat de droit implique une réelle ambition, celle de voir la République reconnaître tous ses enfants à égalité de droits et celle de mettre en adéquation les réalités avec la promesse républicaine de liberté, d’égalité et de fraternité." [2]

Notes

[1Photo VALERY HACHE / AFP

[2extrait de LDH.org


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP