hommage aux soldats tombés au Mali


article de la rubrique international > Hors Europe
date de publication : lundi 4 janvier 2021
version imprimable : imprimer


Trois soldats français ont été tués au Mali, lundi 28 décembre, après que leur véhicule blindé a été atteint par un engin explosif. Le 3 janvier, à nouveau, deux militaires français ont été tués.



Il s’agit du brigadier-chef Tanerii Mauri, des chasseurs de 1re classe Quentin Pauchet et Dorian Issakhanian.


Le sergent Yvonne Huynh et le brigadier Loïc Risser

Hommage à ces soldats. Nos sincères condoléances à leurs familles, leurs proches, leurs frères d’armes.

Les décès de ces 5 soldats portent à 50 le nombre de soldats français tués dans le cadre de l’opération Serval, puis Barkhane.

Ces derniers mois, l’armée française, qui a déployé 5 100 hommes au Sahel, et celles des pays africains du G5 Sahel ont multiplié les offensives, en particulier dans la zone dite des "trois frontières". [1]


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP