engagez-vous !


article de la rubrique international > Hors Europe
date de publication : mardi 30 janvier 2018
version imprimable : imprimer


Le "point de situation des opérations du 26 janvier 2018", publié par le gouvernement (Ministère de la Défense), fait apparaître que la France reste largement engagée hors de l’Europe.



Stéphane HESSEL - 2011, éditions de l’Aube.

Sous ce titre "Engagez-vous", Stéphane Hessel demandait aux jeunes générations de faire vivre l’idée de résistance contre les choses scandaleuses qui les entourent.

Mais d’autres combats retiennent parfois nos jeunes :

La France est intervenue militairement à près de quarante reprises sur le sol africain dans les cinquante dernières années et une vingtaine de fois entre 1981 et 1995 sous les deux septennats de François Mitterrand. Certaines de ces opérations n’ont duré que quelques jours, d’autres ont donné lieu à des déploiements beaucoup plus longs (opérations Manta et Epervier au Tchad, par exemple). [1]

Décembre 2015 : La présence militaire française dans le monde :

- Forces de présence 3.750 militaires : Ce sont les forces disposées dans les cinq bases françaises situées à l’étranger ;
- Forces en territoire souverain 6.150 militaires : Ce sont les forces disposées dans les DOM TOM, qui peuvent participer aux efforts de projection des troupes françaises dans le monde ;
- Opérations extérieures 7.000 militaires : Les opérations extérieures sont les opérations menées par l’armée sur les théâtres de combat ou de maintien de la paix. Cela comprend la participation à des opérations internationales, telles que les missions de l’ONU. [2]

Actuellement, la France intervient :

en Lituanie (Le 22 janvier, une cérémonie a officialisé le lancement de la mission Lynx 3 en Lituanie.) ;

en Guyane (MISSION TITAN : pour la première fois en 2018, le dispositif aéroterrestre TITAN a été déployé pour le déplacement du vecteur Ariane 241 vers son bâtiment d’intégration lanceur et d’assemblage final. Le dispositif repose sur des patrouilles permanentes . l mobilise de l’ordre de 200 militaires. L’opération Titan fêtera son dixième anniversaire le 19 avril prochain.) ;

dans le Golfe arabo-persique (Le groupe amphibie franco-américain Bois Belleau 100 poursuit son déploiement dans le golfe arabo-persique) ;

sur le "théâtre" irako-syrien "les opérations se poursuivent avec pour objectif :d e défaire les dernières poches terroristes résiduelles en Syrie ; de sécuriser les territoires récemment libérés en Irak pour y empêcher toute résurgence de Daech." ;

- en Syrie : Les opérations n’ont pas connu d’évolution significative cette semaine.  ;

- en Irak : les opérations de sécurisation se poursuivent. [3] ;

- Formation des forces de sécurité irakiennes : Le 21 janvier, la Task Force Narvik a débuté un nouveau stage de formation d’un mois au profit d’une centaine de futures recrues de l’Iraki Counter Terrorism Service (ICTS).

au Mali : "Les forces armées maliennes ont célébré cette semaine le 57ème anniversaire de leur création. Elles comprennent aujourd’hui plus de 13000 hommes, et se composent d’une armée de terre, d’une armée de l’air, d’une Garde nationale ainsi que d’une gendarmerie.

Le 18 janvier dernier, lors du Sommet de Sandhurst, le gouvernement britannique a annoncé l’envoi de renforts aux opérations de lutte contre le terrorisme actuellement menées au Sahel.

La force reste engagée au côté des forces armées maliennes dans des opérations conjointes de reconnaissance et de contrôle de zone dans la région des trois frontières. (...)" [4]

au nord Mali : "Ces dernières semaines, le bataillon logistique de la force Barkhane a conduit une nouvelle opération « Charente », la 21ème du nom. Cette opération majeure de ravitaillement, qui relie Gao à Tessalit, s’est achevée le 19 janvier avec le retour du convoi à Gao. Manœuvre d’ampleur à dominante logistique, elle a permis le ravitaillement des emprises françaises situées au Nord Mali."

Sources : État-major des armées - Droits : Ministère de la Défense [5]

Notes

[32015 : Dans le cadre de l’opération Chammal, engagée en septembre 2014 contre l’Etat islamique et initialement cantonnée à l’Irak, la France avait mobilisé six Mirage 2000 (positionnés en Jordanie), six avions Rafale et un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (positionnés, eux, aux Emirats arabes unis) - En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/27/5-questions-sur-les-frappes-francaises-en-syrie_4773838_4355770.html#jD5bS8qelCa23zEW.99

[4Trois soldats français de la force Barkhane ont été blessés, dont un grièvement, dans l’est du Mali, lors d’un attentat contre leur convoi par un kamikaze, a annoncé le 12/01/2018 l’État-major des armées à Paris.