consultation sur l’Europe en ligne


article de la rubrique international > l’Europe
date de publication : mardi 17 juillet 2018
version imprimable : imprimer


La quasi-totalité des Etats membres de l’UE, après la France, ont pris la décision de participer à des consultations citoyennes, avec notamment le soutien de la Commission européenne et du Parlement européen.


juin 2018 : La consultation est en ligne sur le site de la Commission européenne, toutes et tous peuvent y contribuer : [1]

"Les consultations citoyennes sur l’Europe combineront :

*des débats organisés par le Gouvernement, mais surtout par les collectivités territoriales et les élus comme par la société civile (associations, entreprises, syndicats, chambres de commerce, acteurs culturels, universités, etc…). Tous les projets de consultation feront l’objet d’un processus de labellisation souple et transparent ;
*pour la première fois, une large consultation numérique en Europe, qui vise, comme les débats à travers les territoires, à toucher un grand nombre d’européens, y compris ceux qui ne s’expriment pas habituellement sur l’Europe ;
*des panels citoyens pour réfléchir de façon qualitative sur les grands thèmes prioritaires.

Ces consultations obéissent à quelques grands principes communs à tous les Etats membres participants : ouverture à tous les citoyens, pluralisme, transparence.

Le Président de la République prendra part à une première consultation citoyenne le 17 avril dans la région Grand Est. Ces consultations se tiendront sur l’ensemble du territoire français. La ministre chargée des affaires européennes participera à nombre d’entre elles. L’ensemble des membres du Gouvernement fera de même, sous la coordination du Premier ministre et de la ministre chargée des affaires européennes.

En France, un conseil d’orientation a été constitué afin de rassembler des personnalités qualifiées et des représentants d’associations plus spécifiquement consacrées à l’Europe (...). La ministre chargée des affaires européennes a réuni ce conseil pour la première fois le 19 février.

Les analyses qui seront issues des consultations citoyennes sur l’Europe et les recommandations auxquelles elles donneront lieu, partout en Europe, seront présentées aux chefs d’Etat et de Gouvernement qui les examineront à l’occasion du Conseil européen de décembre 2018.

Ce travail nourrira les travaux en cours de refondation de l’Union européenne. Il doit aussi permettre, en lançant un vaste débat européen, de faire émerger, pour les élections européennes du printemps 2019, un véritable espace public européen en identifiant les enjeux auxquels les citoyens souhaitent que l’UE réponde."
(Extraits du Communiqué du gouvernement [2]


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP