candidats aux européennes, un message pour vous !


article de la rubrique les étrangers > législation
date de publication : mercredi 22 mai 2019
version imprimable : imprimer


L’Union européenne doit entendre les revendications de la société civile (lettre ouverte de l’Anafé aux candidats aux européennes)


(12 candidats à la télé, ils ne reflètent pas les 33 listes déposées pour les européennes en France)

L’Anafé, composée de 51 membres (associations, syndicats et membres
individuels), agit en faveur des droits des étrangers qui se trouvent ou se sont trouvés en difficulté aux frontières ou en zone d’attente. Son objectif est donc de faire respecter les droits des personnes en migration et de mettre en lumière les dysfonctionnements et violations des droits résultant des textes et des pratiques aux frontières.

"A 11 jours du scrutin pour l’élection des parlementaires européens, je vous adresse, par la présente, des recommandations de l’Anafé et vous demande quels sont vos positionnements et engagements à leur sujet :

1. La suppression des entraves mises en amont de l’accès au territoire européen ;
2. La fin du rétablissement des contrôles aux frontières intérieures de l’espace Schengen et des violations des droits à ces frontières ;
3. La suppression du « délit de solidarité » ;
4. L’arrêt de l’enfermement administratif des mineurs, qu’ils soient isolés ou
accompagnés ;
5. La garantie de l’accès au juge pour toutes les personnes maintenues.

Nous souhaiterions également connaître vos propositions de modification des différents textes en vigueur et les mécanismes de contrôle que vous entendez appliquer, afin de permettre le respect et l’effectivité des droits et de la dignité des personnes en migration." [1]

Notes

[1extraits de La Lettre ouverte aux candidats aux élections européennes" mai 2019

PDF - 224.7 ko

Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP