Toulon, mauvais élève de la lutte contre le racisme


article de la rubrique Toulon, le Var > Toulon
date de publication : jeudi 5 décembre 2013
version imprimable : imprimer


Deux associations, République & Diversité et le Collectif Représentatif des Associations Noires (le CRAN) ont établi un classement des 50 plus grandes villes de France, selon le critère de la lutte contre le racisme. Les villes de la région PACA se sont particulièrement mal classées : Nice 40e, Avignon 43e, Toulon 45e, Aix-en-Provence 49e et Marseille 50e – voir cette page.

Dans une brève, publiée par le quotidien Var-Matin et reprise ci-dessous, la mairie de Toulon explique son mauvais classement. Mais nous avons voulu en savoir plus : nous avons demandé aux organisateurs le détail du dossier de Toulon – vous le trouverez ci-dessous.

Dans leur réponse, ceux-ci précisent que « le très mauvais classement de Toulon s’explique principalement parce que la ville réalise peu de choses en matière de lutte contre le racisme », ajoutant que « le questionnaire donne quelques pistes à la mairie sur ce qu’elle pourrait développer. »
Ils poursuivent en annonçant l’organisation d’un « séminaire sur les bonnes pratiques municipales de la lutte contre le racisme, le 8 janvier 2014, au Sénat ». La mairie de Toulon a reçu aujourd’hui une invitation – ce serait une bonne idée qu’elle y participe.


Toulon, mauvais élève de la lutte contre le racisme, selon le Cran

Var-Matin, le 5 décembre 2013, page 5


L’association « République et Diversité » et le « Conseil représentatif des associations noires » (Cran) ont publié, hier leur baromètre des cinquante grandes villes françaises contre te racisme.

Selon eux, la région Paca ferme le classement avec Marseille en dernière position, Aix-en-Provence en avant-dernière, Toulon à la 45e place, Avignon 43e, Nice à la 40e.

Ce podium a été obtenu d’après une note attribuée par un jury se basant sur le recoupement d’un questionnaire adressé aux mairies et d’une enquête
menée sur place, sur Internet et auprès d’associations.
Les notes vont de 10 (pour Marseille) à 79 (pour Villeurbanne).
Toulon accroche un 16.

Mais, en mairie, le classement fait grincer des dents. Et pour cause, les services du maire n’ont pas tenu à répondre au questionnaire envoyé par l’association, mais cette information ne figure pas dans le document.
« Pour Hubert Falco, il n’y a que des Toulonnaises et des Toulonnais et il ne veut pas stigmatiser une catégorie de population. Il y a des gens qui ont des besoins, des devoirs et des droits. C’est pourquoi ; l’équipe n’a pas voulu répondre. Mais vu que cela ne figure pas dans le baromètre, qui sait quelles autres villes ont fait pareil que nous ? », questionne-t-on en mairie.

Le dossier de Toulon

ACTIONS INTERNES – (30 points)

PROCESS RH (Sur un total de 15 points)

  • Process pour le recrutement et pour la promotion du personnel municipal ? Quels dispositifs en cas de problèmes (discrimination, harcèlement, insultes, etc), sont-ils aisément utilisables, sont-ils connus de tous ? (5 points) Pas d’informations trouvées
  • Représentation de la diversité des origines au sein de l’exécutif municipal ? (10 points) Non
  • Présence d’un-e adjoint-e chargé-e de la lutte contre les discriminations ? Rang, pouvoirs et budgets consacrés à la fonction ? (5 points) Non

FORMATION (Sur un total de 10 points)

  • Les personnels et les élus de la ville ont-ils été formés à ces problématiques ? Quantité de personnes formées, niveau stratégique des personnes ainsi formées, pourcentage par rapport à l’ensemble du personnel ? (5 points) Pas d’informations trouvées
  • Qualité de la formation, degré de spécifications des questions liées au racisme ? (5 points) Pas d’informations trouvées

ACTIONS EXTERNES – (70 points)

COMMUNICATION GÉNÉRALE, PRISES DE POSITION PUBLIQUES (Sur un total de 7 points)

  • Campagnes de sensibilisation sur le racisme et la diversité culturelle au cours de l’année ? (2 points) Non
  • Prises de position publiques du Maire en faveur de la diversité culturelle et de la lutte contre le racisme au niveau local, national ou international, pendant l’année en général ? (1 point) Non
  • Prises de position publiques des adjoints en faveur de la diversité culturelle et de la lutte contre le racisme au niveau local, national ou international, pendant l’année en général ? (1 point) Non
  • Signature de la charte de la diversité ? (1 point) Non
  • Obtention du label diversité ? (2 points) Non

ÉCONOMIE (Sur un total de 7 points)

  • Prise en compte des publics d’insertion et de la diversité dans l’attribution des marchés publics et des aides publiques, à l’instar du dispositif mis en place par la mairie de Paris ? (4 points) Non
  • Dispositifs de soutien aux entreprises dans les ZUS ou les quartiers sensibles ? (3 points) Non

ACTION SOCIALE (Sur un total de 7 points)

  • Respect de la loi SRU ? (3 points) Non
  • Accueil des résidents non-communautaires ? Existence de dispositifs d’accompagnement (apprentissage de la langue, aide juridique, soutien administratif, aide au logement, etc.? (3 points) Non
  • Qualité des liens avec les associations de domiens, ou en rapport avec les publics d’origine étrangère ? (1 point) Pas d’informations trouvées

SOUTIEN À LA SOCIÉTÉ CIVILE (Sur un total de 7 points)

  • Soutien matériel et financier aux associations oeuvrant contre le racisme et en faveur de la diversité culturelle ? (5 points) Pas d’informations trouvées
  • Présence du Maire lors des événements liés à la commémoration de l’abolition de l’esclavage (10 mai, 23 mai, semaine anti-coloniale, journée de la déportation, etc.), ou liés à la lutte contre le racisme et à la promotion de la diversité ? (2 points) Non

ÉDUCATION (Sur un total de 7 points)

  • Actions de sensibilisation dans le domaine de l’éducation populaire ? (3 points) Pas d’informations trouvées
  • Mise à disposition de matériel pédagogique dans les bibliothèques ou médiathèques municipales et dans les centres d’information ? (1 point) Pas d’informations trouvées
  • Incitation à travailler sur ces questions dans les écoles via des projets éducatifs en partenariat ? (2 points) Pas d’informations trouvées
  • Soutien à la recherche sur ces questions (mise en place de bourses, aides aux chercheurs, etc.) (1 point) Non

CULTURE (Sur un total de 7 points)

  • Actions spécifiques dans les maisons de la culture, festival culturel (théâtre, cinéma, etc.) ? (3 points) Non
  • Intégration de ces problématiques dans l’action culturelle globale (programmation des activités, des oeuvres et des artistes) (3 points) Non
  • Qualité des liens avec les agents (artistes, entrepreneurs de pectacles, librairies, associations) oeuvrant dans le domaine de la diversité culturelle ? (1 point) Pas d’informations trouvées

POLICE ET SÉCURITÉ (Sur un total de 7 points)

  • Formation de la police municipale sur ces questions en général ? (2 points) Pas d’informations trouvées
  • Formation de la police municipale sur la question du délit de faciès en particulier (1 point) Pas d’informations trouvées
  • Accueil des victimes de racisme ou d’islamophobie (1 point) Pas d’informations trouvées
  • Qualité des liens avec les jeunes, et les associations oeuvrant dans ce domaine ? (3 points) Pas d’informations trouvées

POLITIQUE DE LA VILLE (Sur un total de 7 points)

  • Formation des agents de la politique de la ville sur ces problématiques (2 points) Pas d’informations trouvées
  • Actions de sensibilisation sur ces questions dans les quartiers de la politique de la ville (3 points) Pas d’informations trouvées
  • Prise en compte de ces problématiques dans les centres ressources de la politique de la ville ? (2 points) Pas d’informations trouvées

SANTÉ ET ENVIRONNEMENT (Sur un total de 7 points)

  • Mise en place de campagnes sur le saturnisme, et lutte contre les nuisances et pollutions touchant particulièrement l’habitat dans les quartiers défavorisés ? (2 points) Non
  • Mise en place de dispositifs de santé (dispensaires, lieux d’accueil, etc.) pour les plus défavorisés ? (3 points) Non
  • Mise en place de campagnes sur le sida et la drépanocytose, notamment pour les populations originaires d’Afrique et des DOM ? (2 points) Non

SPORTS ET LOISIRS (Sur un total de 7 points)

  • Formation des éducateurs et entraîneurs sportifs dans ce domaine ? (2 points) Pas d’informations trouvées
  • Budgets des clubs conditionnés à la mise en oeuvre d’actions sur ces problématiques, comme le fait le ministère des sports ? (2 points) Pas d’informations trouvées
  • Mise en oeuvre d’activités de loisirs gratuites ou à prix réduits pour les publics notamment les jeunes, les plus défavorisés ? (3 points) Oui, prix réduit.

DIVERS

N’hésitez pas à rendre compte ici d’initiatives qui ne trouveraient pas leur place dans une des autres rubriques.


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP