ICE : Nous sommes une Europe accueillante : laissez-nous agir !


article de la rubrique international > l’Europe
date de publication : samedi 18 août 2018
version imprimable : imprimer


« LET US HELP ! », une ICE pour une meilleure politique migratoire européenne. Nous pouvons agir à l’échelle européenne et les solutions sont connues.  [1]


Avec l’ICE, demandez à la Commission européenne de :

- METTRE FIN AU DÉLIT DE SOLIDARITÉ ;
- SOUTENIR LES CITOYENS ET CITOYENNES QUI OFFRENT UN FOYER ET UNE VIE NOUVELLE À DES PERSONNES RÉFUGIÉES ;
- GARANTIR DES MOYENS ET DES RÈGLES PLUS EFFICACES POUR DÉFENDRE TOUTES LES VICTIMES DE L’EXPLOITATION ET DE LA CRIMINALITÉ.

****

20 JUIN 2018 – Tribune dont la LDH est signataire : « Nous pouvons agir à l’échelle européenne et les solutions sont connues " [2]

**********
Une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) est un instrument de démocratie participative. Aux européens de s’emparer de cet outil !

COMMUNIQUE de l’ AEDH (Bruxelles, 13.06.2018, extraits)

AQUARIUS : L’UNION EUROPÉENNE ET LES ETATS MEMBRES DOIVENT CESSER DE TRAITER LES MIGRANTS COMME « DES PATATES CHAUDES »

"L’AEDH considère que l’ensemble des Etats membres sont collectivement responsables du désastre italien. Elle demande à toutes ses associations membres, à tous les citoyens et à toutes les citoyennes de l’UE d’agir pour que l’on change de politique.

C’est le but de l’ICE lancée depuis quelques semaines : « Nous sommes une Europe accueillante : laissez-nous agir ! ». Signez, faites signer, transmettez, montrez votre appui envers ces enfants, ces femmes, ces hommes qui croyaient avoir enfin pu prendre le bateau de l’espoir, cet Aquarius qui symbolise notre solidarité.

Stupéfaits et inquiets de ce moderne Exodus, on voit se profiler à l’horizon le cabotage infini de ce bateau qui passe du statut de sauveteur à celui de fardeau. (...)
L’AEDH est au regret de constater que l’Union européenne est à la remorque des Etats membres. Notre association souhaite que le Conseil européen joue enfin son rôle d’orientation de la politique européenne et condamne l’attitude indigne des États membres qui, dominés par la peur, alignent leurs politiques migratoires sur celles prônées par les forces d’extrême droite. (...)

L’AEDH affirme que le refus des Etats membres et de la Commission de procéder à l’abrogation du règlement Dublin est non seulement un manquement grave aux droits des personnes mais une stupidité qui enferme les Etats-membres situés aux frontières extérieures de l’UE dans un dilemme impossible : accueillir des milliers de migrants ou les repousser.

C’est à cause du règlement Dublin, que le système d’accueil est devenu purement et simplement un moyen d’externaliser les migrants vers les pays de leur première entrée, en particulier l’Italie et la Grèce. Et si la Méditerranée a tant d’importance, c’est que la route par la Turquie a été bloquée par l’ignoble accord conclu avec ce pays, en fermant pudiquement les yeux sur la politique d’Erdogan qui piétine les droits fondamentaux de tant de citoyens en Turquie."

************
(N.B. : ce décompte macabre a été arrêté au 30/05/2018, depuis d’autres exilés se sont noyés en Méditerranée, faute de secours)

« LET US HELP ! » [3]

Nos gouvernements n’ont plus de solutions et compromettent nos valeurs fondamentales, il est temps que les citoyens soient inclus dans la discussion !

Qu’est-ce qu’une Initiative citoyenne européenne (ICE) :

une ICE est un instrument de démocratie participative à l’échelle européenne. Elle permet à ses organisateurs de pouvoir présenter leur projet d’initiative devant le Parlement européen. Ainsi, la Commission européenne n’a donc d’autre choix que de répondre à des propositions qui sont trop souvent laissées de côté.

Cependant, une telle initiative doit répondre à certains critères : l’ICE doit recueillir un million de signatures provenant d’au moins sept États membres de l’Union européenne.

C’est pourquoi il est nécessaire pour les organisateurs de recueillir des informations personnelles sur les signataires afin que les signatures soient officiellement prises en compte.

POURQUOI S’ENGAGER ? :

Des citoyens et citoyennes européens de tous horizons se sont mobilisés pour apporter leur soutien aux personnes migrantes. Mais aux yeux de nos dirigeants, cette solidarité est un délit.

Aujourd’hui, en Europe, des milliers de citoyens et citoyennes solidaires risquent des amendes ou des peines de prison car ils viennent en aide à celles et ceux qui fuient les violences en tous genres.

Ce n’est pas l’Europe que nous voulons !

Ces actes de solidarité sont le reflet des traditions européennes d’humanisme et de générosité, et ils doivent être reconnus comme tels ! C’est la raison pour laquelle Migration Policy Group lance la toute première Initiative citoyenne européenne (ICE) pour une #EuropeAccueillante. Et la LDH rejoint la démarche ! Grâce à cette pétition, exigeons que la Commission et le Parlement européens répondent à nos demandes. Demandez à la Commission européenne de :

- METTRE FIN AU DÉLIT DE SOLIDARITÉ
- SOUTENIR LES CITOYENS ET CITOYENNES QUI OFFRENT UN FOYER ET UNE VIE NOUVELLE À DES PERSONNES RÉFUGIÉES
- GARANTIR DES MOYENS ET DES RÈGLES PLUS EFFICACES POUR DÉFENDRE TOUTES LES VICTIMES DE L’EXPLOITATION ET DE LA CRIMINALITÉ

Cette ICE est votre chance de vous exprimer et de participer à une meilleure politique migratoire européenne.

Paris, le 18 avril 2018

P.-S.

La pétition : [4] (Pour soutenir une initiative citoyenne européenne, vous devez être un citoyen de l’UE (ressortissant d’un État membre) et être en âge de voter aux élections du Parlement européen (18 ans, sauf en Autriche où l’âge requis est 16 ans).


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | le site national de la LDH | SPIP